Les maraudes et Samu sociaux sont le premier maillon du dispositif de veille sociale. Tout au long de l’année, et plus souvent durant l’hiver ou à l’occasion des épisodes caniculaires, les équipes mobiles composées de professionnels et de bénévoles jouent un rôle primordial en allant à la rencontre des personnes à la rue pour leur apporter une écoute, une aide de premier secours et pouvoir amorcer un parcours d’insertion.

La persistance et la diversification des phénomènes de pauvreté ont rendu indispensable " l’aller vers " qui constitue l’essence des maraudes notamment pour les plus désocialisés ne sollicitant plus le droit commun. Dans chaque département, elles agissent de façon complémentaire aux côtés des autres acteurs de premier accueil – accueils de jour, services d’accueil et d’orientation (SAO) coordonnés dans les territoires par le service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO) afin d’orienter les personnes sans domicile vers la réponse la mieux adaptée en fonction de leur situation.

La politique du logement d’abord repose en premier lieu sur le travail des maraudes, essentiel pour repérer les personnes sans domicile, favoriser leur accès aux droits et les orienter le plus rapidement possible vers le logement.

Les maraudes représentent un modèle exemplaire de solidarité à l’égard des plus démunis en réunissant sous l’égide des opérateurs associatifs, des professionnels et des citoyens bénévoles souhaitant s’engager. Leur situation de proximité et leur rôle de prise en charge directe des personnes à la rue au quotidien, leur alloue une expertise et une connaissance de l’évolution des besoins, indispensables à l’adaptation de la réponse que l’Etat doit apporter aux personnes les plus démunies, qui, pour une grande part, resteraient " invisibles " sans ce travail " d’aller vers ".

Afin de répondre à des enjeux de " professionnalisation " des intervenants, la fédération des Samu Sociaux et la Fédération des acteurs de la solidarité ont initié une vaste consultation auprès des intervenants de terrain afin de construire des réponses durables et adaptées aux situations d’exclusion.

Le référentiel de missions et d’évaluation des maraudes et Samu sociaux est le fruit de ce travail collectif auquel s’est associé l’Etat.

L’Etat contribuera à diffuser ce référentiel des missions des maraudes et des Samu sociaux auprès des services déconcentrés et à aider la Fédération des acteurs de la solidarité et la fédération des Samu Sociaux à le faire connaitre auprès de l’ensemble des acteurs du secteur, des SIAO, et des autres acteurs de la veille sociale afin que ce document devienne un outil, garant du travail des maraudeurs au service des plus démunis.

Pour télécharger le référentiel, c’est ici.